Antoine de Saint-Exupéry

» Le P’ti Prince «

Embé dos déssins à l’aigue de quo-là qu’a écrit
Écrit en archignatouès pa
Édith Yvernault
Ovrage s’gude pa Nicolas Quint

[Der kleine Prinz / The Little Prince / Le Petit Prince]

96 Seiten

ISBN 978-3-947994-90-8

€ 16,00

 

Les parlers du Croissant sont traditionnellement pratiqués au centre de la France, sur la frange Nord du Massif Central. Faisant partie de la famille des langues gallo-romanes, ils présentent simultanément de nombreux traits caractéristiques de l’occitan (limousin ou auvergnat) mais aussi des langues d’oïl (français, berrichon, bourbonnais ou poitevin-saintongeais). L’archignacois ou parler d’Archignat (Allier), dans lequel est traduite cette version du Petit Prince, est une variété de la partie orientale du Croissant (aire linguistique du bourbonnais d’oc).

Quant’é z’aillo sia z’annades, é vissé, un co, ane gente image, dé t’un live su l’bouès sauvage que s’ap’lève Istouéres Vécudes. Qu’arprésentève un arpi boa qu’avalève ane bète faramine. V’là la copie do déssin. Que disève dé l’live: «Los arpis boas avalont lour prouè tout’entiare, san la mâtouillâ. Apré é pedont pu arquâ ét é dòrmissont ane motchiè d’annade de rang pa digérâ.» É rusé bin su lâs aventures do bouès ét, me ariè, é z’arrivé, embé un créillou d’couleur, à traçâ mon peurnié déssin.